Conseils pour acheter un appartement à Moncao

Contrairement à d’autres marchés immobiliers européens, les courtiers immobiliers et les propriétaires de la Principauté de Monaco n’aiment pas les discussions. Il n’y a pas de place pour les discussions car Monaco se trouve dans la situation inhabituelle d’avoir vu ses valeurs immobilières augmenter régulièrement au cours des dernières décennies. Lorsque vous achetez un appartement à Monaco, vous pouvez pratiquement garantir que sa valeur augmentera à court et moyen terme.

Conseil : Examinez toujours les plans de développement municipaux avant de signer un quelconque engagement, car un nouveau bâtiment ou une nouvelle construction pourrait influencer la valeur esthétique et matérielle de votre investissement immobilier. Il est possible que l’agence ait négligé de vous présenter la valeur à long terme de l’appartement.

Vous pouvez commencer la procédure d’achat une fois que vous avez découvert le logement idéal qui répond à toutes vos exigences. La procédure d’achat à d’un appartement à Monaco se déroule généralement en quatre étapes :

  • 1. Offre d’achat
  • 2. Offre finale
  • 3. Engagement
  • 4. Un contrat notarié

Étape 1 : Faire une offre d’achat pour un appartement à Monaco

Lorsque vous vous êtes décidé pour une maison ou un appartement et que vous avez fait votre choix définitif, il est temps de faire votre première offre d’achat. À Monaco, la procédure immobilière standard consiste à commencer le processus de négociation par une offre d’achat formelle de la part de l’acheteur potentiel.

Dans la grande majorité des situations, les agences immobilières ne communiquent pas d’offres ou de discussions verbales aux propriétaires. Vous pouvez peut-être conclure un accord verbal, mais il doit avoir un but très précis.

Demandez toujours une confirmation de livraison officielle à l’agence immobilière après avoir placé votre offre d’achat. De cette manière, l’agence vous fera une promesse juridiquement contraignante et vous aurez plus de temps pour examiner et évaluer les conditions.

Étape 2 : Faites une offre finale

Si le propriétaire est intéressé par votre offre d’achat initiale – avec toutes ses informations et produits associés – vous aurez la première occasion de négocier. Pendant cette période, vous devez clarifier toutes les conditions d’achat, en particulier celles liées aux circonstances de paiement, telles que le délai d’acquisition.

Étape 3 : S’engager pour acheter un appartement à Monaco

La bonne foi de l’acheteur doit être démontrée par le versement d’un acompte une fois que l’offre est satisfaisante pour les deux parties. Le versement d’un acompte ne dépasse généralement pas 10 % du prix d’achat total.

L’acompte est destiné à établir l’intention réelle de l’acheteur, c’est pourquoi un notaire de Monaco collecte la totalité du montant.

Afin d’aller de l’avant, l’acheteur doit en outre payer les frais juridiques du notaire, qui s’élèvent à 6 % du prix d’achat total. Par conséquent, toute intention d’achat doit inclure un minimum de seize pour cent du prix d’achat total comme acompte.

En général, le vendeur ou l’acheteur (selon la situation) recevra également une facture de l’agence immobilière pour la commission de l’intermédiaire. La commission immobilière est généralement déterminée en pourcentage du prix d’achat total. Dans la Principauté de Monaco, la commission est contrôlée, bien qu’il ne soit pas précisé quand la transaction est considérée comme conclue et réalisée par l’agent immobilier. Elle dépend du résultat de vos entretiens initiaux avec l’agent immobilier.

En outre, une commission de 19,6 % est versée à la chambre immobilière de Monaco.

Acheter un appartement à Monaco

Les paiements d’acompte à Monaco sont généralement effectués au moyen d’un seul chèque bancaire émis par n’importe quelle banque de la Principauté de Monaco. Un virement bancaire est la méthode approuvée pour le montant restant. Si l’acheteur ne dispose pas d’un compte bancaire dans la Principauté de Monaco, un virement bancaire vérifié est le mode de paiement préféré.

L’avantage d’un chèque bancaire est que le notaire ne prend presque jamais l’acompte avant la signature du contrat. Par conséquent, vous n’avez pas besoin de déplacer ou de distribuer vos fonds avant que toutes les parties aient signé un accord légal. Toutefois, immédiatement après la signature de l’accord, le notaire est tenu d’encaisser et de répartir l’acompte afin de préserver les intérêts du vendeur et d’éviter tout problème potentiel causé par un chèque non garanti ou même falsifié.

L’offre d’achat signée est un engagement sérieux, ainsi qu’un document ayant une valeur juridique à Monaco. Il est fortement conseillé de trouver un conseiller pour accomplir tous les actes liés à un tel achat, d’autant plus qu’il s’agit d’une transaction de plusieurs millions d’euros.

Pour toutes les parties, l’offre acceptée et signée représente un engagement contraignant. Le vendeur aura droit à son chèque de dépôt si l’acheteur retire son intention de la transaction finale.

Une fois l’engagement signé, la seule possibilité pour l’acheteur de récupérer le chèque de banque est que le vendeur ne respecte pas les conditions de l’accord d’achat. Dans ces rares circonstances, la Principauté de Monaco protège l’acheteur en demandant au vendeur de lui verser une indemnité supplémentaire, généralement égale au dépôt de dix pour cent versé. Par conséquent, il est plus pratique pour le vendeur de suivre la procédure de vente réelle plutôt que de faire marche arrière.

Étape 4 : Accord signé et notarié

Un accord formalisé et notarié par un notaire basé à Monaco conclut généralement la procédure d’achat. L’accord final est généralement plus complet que les propositions et les engagements pris précédemment.

Le sceau du notaire sert de garantie de légitimité pour la transaction car il est un fonctionnaire de l’État.

Dans cette phase, les deux parties doivent indiquer leur volonté et leur obligation de respecter toutes les conditions du contrat d’achat final. Ce document protégera l’acheteur en indiquant la date de remise du bien après qu’il ait été signé et notarié. À partir de ce moment, l’acheteur est le nouveau propriétaire.

Après cet accord notarié, le paiement final est généralement effectué.

 

Laisser un commentaire

1 + 6 =