Renégocier un prêt immobilier : astuces pour devenir un bon rentier

Rentier immobilier est un métier passionnant et présentant un fort potentiel lucratif. Cependant, de nombreux investisseurs se lancent dans cette aventure sans s’informer sur les risques et les exigences de l’investissement immobilier. Savoir renégocier un prêt immobilier et choisir les biens immobiliers les plus rentables sont quelques compétences à acquérir pour réussir dans ce domaine. Découvrez tous les rudiments pour être un excellent rentier.

Quel est le rôle du rentier immobilier ?

Le rentier immobilier est une personne qui tire des revenus de ses investissements dans l’immobilier. Le bénéfice obtenu est appelé une rente et il peut provenir de plusieurs placements. Le rentier peut renégocier un prêt immobilier ayant servi à démarrer son projet d’investissement.

Ce métier consiste donc à faire les meilleurs choix d’investissement, dans des biens tels que des appartements, des immeubles, des parkings ou un local commercial. Ces biens immobiliers peuvent être la propriété de sociétés qui assurent leur gestion. Il s’agit des SCPI et des foncières cotées.

Comment devenir un rentier immobilier ?

Devenir rentier immobilier est un rêve à la portée de tous. Cependant, cela nécessite de l’ambition et une grande curiosité, employées de la manière suivante.

Définir un objectif financier

La première étape pour être un rentier immobilier est la définition d’un objectif pécuniaire. Il peut s’agir de la somme dont l’investisseur aura besoin chaque mois pour se nourrir et prendre soin de sa famille.

De cette manière, il pourra évaluer le montant à placer afin d’obtenir le retour sur investissement qu’il s’est fixé. Le mieux pour atteindre vos objectifs est d’employer une stratégie qui vous démarque de vos concurrents.

Interroger des rentiers expérimentés

Il est important de vous faire former par les meilleurs si vous souhaitez réussir dans l’investissement immobilier. Ce type de formation est assez particulier puisqu’il s’agira de questionner les rentiers immobiliers qui ont réussi avant vous.

Demander conseil à ceux qui ont conduit avec brio leur projet d’investissement vous permettra d’apprendre de leurs erreurs. Aussi, cela permet d’acquérir des connaissances solides dans cette branche, pour concevoir efficacement votre plan d’action.

Dénicher les biens immobiliers les plus rentables

La dernière étape consiste à investir en achetant votre premier bien immobilier. Cette action est sans doute la plus importante, car elle détermine la suite du plan. Les revenus tirés de ce premier placement vous aideront à augmenter les prochaines rentes.

Pour cela, il faudra vous assurer de la rentabilité du bien immobilier acquis. La première rente servira à couvrir les charges telles que l’impôt et les frais d’entretien. Elle peut aussi aider à rembourser votre crédit.

Toutefois, renégocier un prêt immobilier vous ferait dépenser moins d’argent sur les rentes obtenues. L’objectif étant d’avoir assez de ressources pour acheter chaque année un nouveau bien immobilier et étendre votre patrimoine. Cette stratégie permettra au rentier de récupérer en moins de 10 ans les premières sommes investies.

Quels conseils pour renégocier un prêt immobilier ?

Renégocier un prêt immobilier est une démarche visant à alléger vos mensualités. Elle permet également de faire baisser la durée de vos remboursements. Bien sûr, une telle décision ne s’improvise pas.

Effectuer une bonne préparation de la demande de prêt immobilier

Pour renégocier un prêt immobilier, il faut que la demande soit bien préparée en amont. En premier, l’emprunteur devra prendre un rendez-vous avec son banquier. Durant cet entretien, un dossier complet sera présenté au responsable financier.

Le dossier pour renégocier le prêt comportera les papiers d’identité, les bulletins de salaire du dernier trimestre et les relevés bancaires de l’emprunteur. Il faudra également y ajouter des avis d’imposition récents, les justificatifs du placement et l’échéancier du prêt actuel.

Dans votre argumentaire, il faudra mettre en avant la baisse des taux immobiliers et présenter les changements survenus dans votre vie personnelle. N’hésitez pas à rappeler au banquier à quel point vos comptes sont bien gérés.

Choisir le bon timing pour faire votre demande de crédit immobilier

Renégocier un prêt immobilier au bon moment est une compétence à avoir en tant que rentier. La période idéale pour une renégociation du crédit immobilier est le premier tiers de sa durée de vie. En effet, plus tôt vous entreprendrez cette démarche, plus vous ferez des économies.

Deux autres conditions doivent également être respectées au moment de renégocier le prêt immobilier. En premier, il faudra attendre que les taux d’intérêt soient assez bas (0,7 à 1 % de moins que le taux au moment de l’emprunt). En second, l’opération sera rentable si le montant restant à rembourser est supérieur à 70 000 €.

En quoi être rentier immobilier est-il avantageux ?

Être un rentier immobilier peut changer votre vie d’une manière incroyable. Voici quelques avantages de ce métier.

Devenir riche en peu de temps

En effectuant une gestion correcte de vos placements dans le secteur immobilier, vous pouvez amasser une fortune. Celle-ci permettra de subvenir à vos besoins et ceux de la famille durant de longues années, voire toute votre vie.

Subvenir aisément à tous ses besoins

Si vos investissements sont assez rentables, ils couvriront facilement vos dépenses annuelles. De même, ce capital pourra protéger le rentier immobilier des imprévus ou assurer ses loisirs. Sans oublier que la valeur de votre patrimoine immobilier croît au fur et à mesure que les projets réalisés augmentent.

Pouvoir démarrer de zéro

Devenir rentier immobilier ne nécessite aucun capital de départ. L’investisseur peut emprunter auprès d’une banque pour financer son projet. Ce prêt servira donc d’effet de levier.

Profiter d’une rentabilité optimale

Suivant le type d’investissement effectué, le rentier immobilier peut bénéficier d’une excellente rentabilité. Ce secteur peut en quelques années vous offrir une plus-value de 200 % ou plus.

Quels sont les inconvénients de l’investissement immobilier ?

Le parcours des rentiers immobiliers n’est pas totalement sans embûches. Il faudra être bien préparé psychologiquement avant de se lancer dans cette aventure.

Des coûts de transaction élevés

En ce qui concerne les investissements immobiliers, les frais de transactions peuvent être incroyablement élevés. Ils peuvent aussi affecter la valeur de votre investissement. Réaliser des bénéfices dans de telles conditions se révèlera plus dur. Il ne faut également pas oublier les frais de notariat pour tout achat d’un nouveau bien immobilier.

La faible liquidité de l’investissement immobilier

Contrairement à la bourse, le secteur immobilier est beaucoup moins liquide. Les biens immobiliers ne se vendront pas en une fraction de seconde, alors il faudra faire preuve d’une grande patience. Vous devrez également être prêt à garder un bien immobilier sans pouvoir le vendre durant plusieurs mois ou années.

L’entretien obligatoire et des connaissances nécessaires en gestion

Posséder un ou plusieurs biens immobiliers implique des frais d’entretien. Il faudra les remettre en état, assurer le nettoyage et certaines réparations. De même, le paiement des impôts, des assurances et le remboursement des financements font partie de la gestion des biens immobiliers.

Des responsabilités inhérentes au métier de rentier

Il y a des responsabilités juridiques et financières inhérentes à l’investissement immobilier. Bien que certains choisissent d’investir dans les biens appartenant à une SCPI, une garantie personnelle sera associée à cette entreprise. De plus, les chances de perdre vos revenus ou les bénéfices que génère cette société ne sont pas nulles.

Laisser un commentaire

60 − = 50